Browsing Tag

Laboratoires Fenioux

Actualité

De Brest à… Los Angeles

16 avril 2015

Le cahier des charges et les dates étaient fixés depuis longtemps. Il s’agissait d‘effectuer un test sur les bases kilométriques minimum qu’il faudra réaliser par tranche de 24h sur la RAAM.

DSC_0037

On avait donc déterminé ce créneau de 6 jours qui devait intervenir au plus tard 2 mois avant le départ. Pour faciliter la navigation, Hervé avait choisi le parcours de Paris-Brest-Paris qu’il connaît par cœur pour l’avoir réalisé à de multiples reprises ! Pas besoin de cartes, ni de GPS… Cet itinéraire présentait aussi l’avantage d’être vallonné et en prise sur la quasi totalité (Alpes mancelles, collines du Perche, routes rugueuses des Côtes d’Armor et des Monts d’Arrée).

L’idée était de rouler 6 jours de suite entre 5h du matin et 20h. Ayant loué un gîte dans les environs de Loudéac, Hervé avait ainsi divisé le parcours de Nogent-le-Roi à Brest en 2/3 – 1/3 ce qui lui permettait de passer 4 « nuits » sur 5 à cet endroit. Deux personnes (Adeline et Brigitte) y étaient en poste fixe pour le ravitailler et lui prodiguer quelques soins le soir venu et trois autres (Dominique, Rémy et Virgile) se relayaient en voiture pour veiller à ce qu’il ne manque de rien. Une équipe réduite mais ô combien efficace sans laquelle rien n’aurait été possible !

L’opération s’est déroulée comme prévue avec des conditions météorologiques parfois dures : aux environs de 0°c les 3 premières heures, de la pluie le 3ème jour et un vent d’Est qui ne lui a pas fait de cadeau le dernier jour !

 

DSC_0162Les chiffres bruts sont les suivants :

  • 1er jour : Nogent-le-Roi –> Loudéac 375 km – 3780m d+
  • 2ème jour : Loudéac –> Brest –> Loudéac 360 km – 4100m d+
  • 3ème jour : Loudéac –> Nogent-le-Roi 395 km – 3930 m d+
  • 4ème jour : Nogent-le-Roi –> Loudéac 315 km – 3150 m d+
  • 5ème jour : Loudéac –> Brest –> Loudéac 313 km – 3230 m d+
  • 6ème jour : Loudéac –> Nogent-le-Roi 376 km – 3650 m d+

 

Au total 2132 km et environ 22000 m de dénivelé positif en 137 heures avec des nuits relativement longues et confortables (que 5h de sommeil quand même).

Malgré un départ catastrophique le 4ème jour (problème d’intendance, pluie, froid et coups de fatigue) et un 6ème jour très « hard » dû au vent de face relativement fort entre Fougères et Mortagne-au-Perche, les impressions sont globalement bonnes :

« Ce test m’a forgé la certitude que sur la RAAM tout se jouera non pas sur le vélo (encore que…) mais sur le timing des arrêts qu’il faudra optimiser en temps et en qualité.

J’ai essayé de maîtriser tous les problèmes que les pédaleurs aux longs cours connaissent bien (appuis fessiers à surveiller de très près, douleurs aux cervicales, pieds qui font souffrir, etc…), cela ne s’est pas trop mal passé, la seule inconnue étant la chaleur de la Californie que je n’ai pas pu reproduire en Bretagne !

J’ai pu également tester les produits des Laboratoires FENIOUX qui seront mes partenaires nutrition sur la RAAM : excellente gamme de boissons en tous genres, de gâteaux, de barres et de gels qui s’absorbent très bien et sont très agréables à consommer. »

DSC_0140

« Enfin, J’ai pu me rendre compte de l’énormité de la tâche qui m’attend en juin ! Je n’ai pas peur d’avouer que cela est assez « monstrueux » mais maintenant il ne faut plus réfléchir, il faut agir.

Je ne suis pas loin de partager l’avis, plus qu’autorisé de Christophe STRASSER, le prodige Autrichien déjà triple vainqueur et recordman de la RAAM en 7 jours 15h et 56 minutes pour boucler 4865 km qui a 33 ans prétend que les 3 piliers d’une réussite sont :

  1. le physique
  2. le mental (ne jamais rien lâcher)
  3. l’équipe d’assistance

Pour cette dernière je n’ai aucune inquiétude, j’aurai ma « dream team » personnelle. Pourvu que les 2 autres points soient de la même qualité ! Ce n’est pas gagné ! »

Test RAAM-7

Voilà les dès sont jetés. Il reste juste 2 mois pour peaufiner la préparation, régler tous les problèmes d’intendance multiples et variés et se jeter à l’eau ! (Pas celle du Pacifique si accueillante mais plutôt celle du port d’Annapolis dans le Maryland avant le coup de gong final qui interviendra précisément 12 jours et 21 heures après le départ.)

Son moral est au beau fixe malgré qu’il prenne conscience, tous les jours un peu plus, de l’extravagance, de l’énormité et de la monstruosité de ce qui l’attend.

CONFIANCE et HUMILITE seront la base de sa ligne de conduite pour essayer de mener à bien ce projet fou à bientôt 69 ans !…

Merci de votre soutien et de vos encouragements, ils me vont droits au cœur et je sais qu’ils m’aideront dans les semaines à venir.

Hervé.

DSC_0066

PS : le budget étant très difficile à boucler, nous avons créé une cagnotte sur Leetchi. Merci à tous ceux qui ont déjà participé et à ceux qui pourront et voudront bien s’y joindre. Sans oublier que 30% des fonds récoltés seront reversés à l’Association Française des Polyarthritiques et des rhumatismes inflammatoires chroniques (AFPric) dans le cadre de la recherche contre cette maladie.